28 – 29 – 30 août 2015 // Premières découvertes des rues et des gens de Montréal, et dépaysement complet. Voici un petit aperçu rapide de nos trois premiers jours dans la ville de Céline D’zion : dès samedi, on est partis en vadrouille dans le centre-ville pour faire quelques repérages, et notamment notre fac, l’UQAM, à laquelle on a accès depuis le métro. C’est immense et labyrinthique (autant dire que l’IUG à côté, c’est le monde des Minimoys). On a flâné dans les magasins où les commerçants vous lancent un « salut, comment va ? » plutôt déconcertant au début (bien sûr, ce n’est qu’une formule de politesse, le-dit commerçant n’ayant que faire de savoir si tu vas bien ou pas…). Très vite, nous avons dû repérer les supermarchés afin de faire « quelques emplettes ». On a donc aussi « magasiné » au supermarché, où le nombre de variétés de mayonnaises est bien plus important que celui des soupes. Ça sent bon l’Amérique du Nord ! Tout ou presque y est vendu en grand format (pour nous français). Les centres commerciaux sont immenses, les fast-food s’alignent les uns après les autres, et les MacDo servent même de la poutine (il y a de grandes chances qu’on fasse un article spécial « bouffe » [cf. photo ci-dessous] plus tard, avec la recette de la poutine en exclu si on approuve)… Bref, céééïïï le fun leu!

Complexe Desjardins, : on y trouve entre autre un énorme centre commercial sur plusieurs étages et un hôtel ; il est relié à la ville souterraine par deux stations de métro.
Centre-ville, depuis l’île Bonsecours, quais du Vieux-Port au bord du Saint-Laurent


Publicités